SRG SSR

HomeChiffres

Le sous-titrage en chiffres

Exigeant en termes de ressources humaines

Le sous-titrage des télédiffusions est une activité exigeante en termes de ressources humaines. Une émission d’une heure demande entre 10 à 25 heures de travail. SWISS TXT, filiale de SSR,  réalise le sous-titrage pour le compte de SRG SSR. Pour les trois langues de diffusion, elle emploie quelque 90 sous-titreuses et sous-titreurs qui se partagent environ 45 postes à plein temps. Comme nos activités se concentrent sur le programme du soir, nos collaborateurs travaillent pour la plupart à temps partiel.

Une augmentation constante

L’ère du sous-titrage a débuté en 1984 avec le sous-titrage - seulement en allemand - de la visite du pape en Suisse. A cette époque, seules quelques rares émissions étaient sous-titrées: 33 heures au total pour toute l’année 1984, soit une couverture de 0,4%. Les services de sous-titrage en français et en italien ont été lancés dans les années suivantes. Au début des années 90, le journal télévisé a été la première émission journalière à être sous-titrée. En dépit d’une stagnation des moyens depuis la moitié des années 90, le nombre des heures de diffusion ne cesse d’augmenter. Cette progression est due en premier lieu à des outils de production plus efficaces et à un échange plus intense entre les chaînes de télévision.

Sous-titrage en Suisse depuis 1984
La loi sur la radio et la télévision LRTV et l’ordonnance associée imposent à la SSR de sous-titrer un tiers de sa programmation. En juin 2012, la SSR a signé un accord avec les associations des handicapés sensoriels, dans lequel une augmentation des prestations dans le "cadre du possible" a été convenue.
2014 heures quote-part % diff. %
RTSun 4331 53.2 2.6
RTSdeux 3688 44.1 7.0
Suisse romande 8019 48.4 4.6
       
SRF1 4131 51.8 2.1
SRFzwei 4034 49.0 0.1
SRFinfo 4095 50.2 3.7
Deutschschweiz 12260 50.1 2.0
       
RSI LA1 4684 55.9 15.3
RSI LA2 3408 39.9 10.9
Svizzera italiana 8092 48.1 13.4
Total 28371 49.1 5.8 

Indications en heures, y compris les émissions romanches et le sous-titrage ouvert. Calculé sur la base du temps de diffusion

Financement

Le sous-titrage est financé par les redevances de radio et de télévision de la Billag. Selon le rapport de gestion 2013 de SWISS TXT,  le coût global du sous-titrage a atteint presque CHF 8,1 millions.
swissinfo RSI RTR RTS SRF